Boardroom

Rapport 2015 sur les priorités en matière de santé mentale au travail

Découvrez ce que les employeurs, les employés et les médecins pensent de la santé mentale au travail.

Salle des médias

Vous êtes ici

Communiqués de presse

L'augmentation de la productivité de la main-d'œuvre passe nécessairement par un engagement de l'employeur et de l'employé à l'égard de la santé globale

Dans un livre blanc, Morneau Shepell analyse ce qu'il faut faire pour changer les comportements afin de stimuler la productivité

TORONTO, le 6 mars 2018 /CNW/ - Les efforts déployés pour accroître la productivité de la main-d'œuvre portent habituellement sur une technologie plus avancée, l'amélioration des processus et une meilleure gouvernance. Selon un livre blanc publié par Morneau Shepell, le temps est venu de s'attaquer à l'élément le plus complexe de l'accroissement de la productivité de la main-d'œuvre : assurer que les employeurs et les employés sont engagés à l'égard de la santé globale.

Dans le livre blanc intitulé Santé globale : la dernière pièce du puzzle de la productivité de la main-d'œuvre, Bill Howatt, Ph. D., chef, Recherche et développement, Productivité de la main-d'œuvre, explique que la productivité de la main-d'œuvre (la quantité de services ou de biens que le personnel produit dans les délais et les budgets déterminés) s'accroît lorsque chaque employé contribue davantage à l'effort collectif de l'organisation. Le livre blanc est fondé sur la prémisse que, pour optimaliser les niveaux de contribution des employés, les organisations et les particuliers doivent travailler ensemble pour améliorer la santé globale des employés.

« Il n'existe pas de recette magique - aucune politique, aucune procédure, aucun programme - qui pourra à elle seule accomplir l'imposante tâche d'amener chaque employé à donner le meilleur de lui-même dans le but d'améliorer la productivité, dit monsieur Howatt. Chaque personne a ses capacités, ses besoins et sa motivation propres et par conséquent, il est plus complexe d'influencer les employés. »

Responsabilisation mutuelle à l'égard de la santé globale
On explique dans le livre blanc que la solution réside dans la santé globale. L'approche de Morneau Shepell part du principe qu'améliorer la productivité des employés exige d'influer de manière proactive sur les quatre piliers que constituent la santé physique, la santé mentale, la santé du milieu de travail et la santé de la vie personnelle (qui comprend les finances et les relations interpersonnelles) grâce à un modèle de responsabilisation mutuelle.

« Ce point de vue s'éloigne du modèle traditionnel voulant que l'employeur soit chargé de tout régler, poursuit monsieur Howatt. Le modèle de partenariat employeur-employé commence par l'éducation et la gestion du changement afin que les employés comprennent pourquoi l'employeur se soucie de leur santé et participent ensuite à l'amélioration de leur propre santé. »

Modèle flexible, résultats concrets
Afin d'élaborer un plan visant à définir et à mettre en place des paramètres de mesure qui stimuleront la productivité de la main-d'œuvre, les auteurs du livre blanc décrivent une approche flexible en cinq étapes qui peut être adaptée aux besoins particuliers d'une organisation. Voici les cinq étapes du modèle de santé globale de Morneau Shepell :

  1. Définir le problème : cerner la situation actuelle, les besoins et les résultats visés de l'employeur, et comprendre pourquoi il est avantageux d'agir maintenant.
  2. Enquêter : interroger les employés pour découvrir leurs perceptions, de préférence à l'aide de sondages qui font appel à l'analyse prédictive et aux sciences sociales pour recenser les facteurs ayant une incidence sur la productivité de la main-d'œuvre.
  3. Élaborer une stratégie : à l'aide des résultats du sondage, établir les besoins et les objectifs de l'organisation.
  4. Mettre en œuvre : faire ressortir les programmes et les solutions visant à soutenir l'organisation.
  5. Évaluer : déterminer la méthode qui sera utilisée pour calculer le rendement du capital investi.

« L'élément central de l'approche de Morneau Shepell en matière de santé globale est la responsabilisation mutuelle : le soutien fourni par l'employeur entraîne une action de la part de l'employé, conclut monsieur Howatt. Lorsque l'organisation et ses effectifs se consacrent ensemble à améliorer la santé globale, il en résulte une hausse de la productivité de la main-d'œuvre et de meilleurs résultats commerciaux. »

Vous pouvez télécharger le livre blanc intitulé Santé globale : la dernière pièce du puzzle de la productivité de la main-d'œuvre en cliquant ici.

À propos de Morneau Shepell
Morneau Shepell est la seule société offrant des services-conseils et des technologies en ressources humaines à adopter une approche intégrée des besoins en matière de santé, d'assurance collective, de retraite et d'aide aux employés. Elle est également le chef de file parmi les fournisseurs de programmes d'aide aux employés et à la famille (PAEF), le principal administrateur de régimes de retraite et d'assurance collective et le principal fournisseur de solutions intégrées en gestion des absences au Canada. En tant que chef de file dans les domaines des services-conseils stratégiques en RH et de la conception de régimes de retraite avant-gardistes, la société aide ses clients à résoudre des problèmes complexes liés à la main-d'œuvre et offre des solutions intégrées en matière de productivité, de santé et de retraite. Fondée en 1966, Morneau Shepell sert environ 20 000 organisations de toutes tailles, des plus petites entreprises à certaines des plus grandes sociétés et associations. Comptant plus de 4 000 employés répartis dans ses bureaux en Amérique du Nord, Morneau Shepell offre ses services à des entreprises au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde  Morneau Shepell inc. est une société cotée à la Bourse de Toronto (TSX : MSI). Pour de plus amples renseignements, visitez le site morneaushepell.com.

SOURCE Morneau Shepell Inc.

Pour plus de renseignements: Morneau Shepell, media@morneaushepell.com